Engin dont je n'ai pas noté le nom

 

Il s'agit, au Musée de l'Artillerie de Draguignan, d'un petit canon de montagne français 'Schneider-Ducrest' de 65 mm, pesant à peine 400 kg.

65schneiderducrestdrag

Il était basé sur un système de recul plutot original, puisque le tube était avant le tir placé à la main en position de recul maximum, comprimant ses ressorts, puis libéré (et projeté vers l'avant) quelques fractions de secondes avant le coup, diminuant d'autant la puissance du recul.

Fiche detaillee de ce canon : http://www.passioncompassion1418.com/Canons/AfficheCanonGET.php?IdCanonAffiche=417