Bonjour

"En sortant de l'église, gardant le monument aux morts, on peut voir un canon souvenir de la guerre. Une prise de guerre offerte à la commune en reconnaissance du nombre élevé de morts à la grande guerre, cet obusier de marque autrichienne fabriqué en 1917 fut acheminé à BRASSAC LES MINES par chemin de fer, puis attelé à 2 paires de vaches jusqu'à Peslières. En 1940 les habitants effrayés démontèrent les roues sculptées, que l'on n'a pas retrouvées à ce jour."
Est-ce que le canon a survécu ?
Alain