Nous n'avons même pas eu le temps de le signaler son existence sur ce blog, que le crapouillot de Septfonds, qui montait la garde devant le monument aux morts (82 - Tarn et Garonne) a été volé par un imbécile irresponsable et irrespectueux.

monu0

Un Crapouillot volé par une crapule...

Allez rendre une visite de sympathie sur le très joli site de la commune : http://www.septfonds.com/septfonds_mortier_crapouillot.htm

Qui sait, si l'un d'entre nous a vent d'un crapouillot à vendre, ou d'un collectionneur soudain heureux d'une nouvelle acquisition, merci de le signaler à la police, ce genre d'acte ne mérite rien de mieux.

Bernard Plumier

 

Un témoinage d'indignation et de tristesse ; le crapouillot de Septfonds manque à sa commune...

     Tout d'abord, bravo pour votre site et merci pour la présentation que vous faites de notre regretté crapouillot.

 

     Je me nomme Jean-Marc Labarta, j'ai 47 ans, je suis le 1er adjoint au maire de la commune, passionné par le patrimoine communal.

 

     Hé oui ! La bétise humaine n'a décidemment plus de limite. Comme j'ai eu l'occasion de le dire dans notre dernier bulletin municipal, "on nous l'a volé...triste monde!".

     Je dis "on NOUS l'a volé" car ce petit canon faisait partie du patrimoine Septfontois. Pensez donc! il a été placé au pied du monument au mort en 1923, année de l'innauguration de celui-ci, et n'avait jamais été déplacé. Malgré les intempéries, la 2ème guerre mondiale, il était toujours là, fidèle spectateur de toutes les cérémonies officielles.

     Et puis, innocence oblige, quel enfant Septfontois, n'a pas joué à un moment donné sur ce canon devenu inoffensif ? 

 

     Croyez bien que pour nous, il s'agit là d'un véritable sacrilège. Tout le monde se mobilise, gendarmerie en premier lieu. Et qui sait, avec les moyens de communications modernes (la preuve!), un jour peut-être...

 

     PS: ci-joint une photo récente (la dernière - Noël 2004), du crapouillot, et une autre prise probablement le 14 juillet 1939: il s'agit d'un instantanné unique que possédait mon père. La photo montre un détachement de gardes mobiles affectés à la garde du camp de réfugiés espagnols qui se trouvait à Septfonds (voir sur le site). Au milieu de la place on voit très nettement le crapouillot.

Vous pouvez diffuser ces photos, si vous le voulez.

 

     Merci pour votre contribution,

     Très cordialement,

     Jean Marc Labarta

 

crapouillot_septfonds_no_l1

crapouillot_septfonds_defil__3

 

Fiche détaillée : http://www.passioncompassion1418.com/Canons/AfficheCanonGET.php?IdCanonAffiche=621