De la part de Alain Bohée

Bonsoir Bernard,

En pièces jointes des photographies des pièces d'artillerie d'origine française exposées à  JERSEY, avec un petit texte explicatif .

Bonne soirée.

Alain

L'archipel britannique des iles anglo-normandes : Des morceaux de France tombés dans la mer et ramassés par l'Angleterre.", définition élégante de l'écrivain Victor HUGO, du holdup historique qu'est le rattachement de ces îles à la couronne britannique.

Occupé et fortifié par l'Allemagne de 1940 à 1945, l'armement des casemates à canon provient pour l'essentiel du butin de l'Armée allemande consécutif à notre défaite de mai-juin 1940.

Ces pièces d'artillerie françaises furent utilisées en l'état ou montées sur des affûts adaptés au tir sous casemate.

Ile de JERSEY

105MM Schneider Mle 1913, appellation allemande : 10,5cm K 331 (f)

- 2 ex sous béton dans la forteresse Elizabeth Castle qui commande l'atterrage du port de St-Hélier.

- 1 ex exposé en plein-air sur une plate-forme surélevée à Noirmont Point, au sud  de St-Aubin.

canon105Mle1913caseamte4_5

- 1 ex sous béton à Point Corbiere, pointe sud-ouest de l'île.

Six pièces de 105mm Mle 13 subsistaient à JERSEY, deux ont été transportées à GUERNESEY.

155 GPF, appellation allemande : 15,5cm K 418 (f)

- 1 ex installé sur une plaque tournante dans une cuve d'une ancienne position d'artillerie au lieu dit Les Landes, à la pointe nord-ouest de l'île.

Cette batterie était armée de 4 pièces de 155 GPF, l'exemplaire exposé est constitué d'éléments récupérés sur place.

Ile de GUERNESEY

105mm Schneider Mle 13, appellation allemande : 10,5cm K 331 (f)

- 1 ex à l'entrée du Castle Cornet / port de St-Peter.

- 1 ex dans un blockhaus à Fort Hommet, côte nord-ouest de l'île.